1

Fanatec Clubsport F1

Avis sur Le Fanatec Clubdsport F1 pour le Sim Racing

Le meilleur volant haut de gamme

2

Fanatec GT DD Pro 

test et avis sur le volant GT DD pro fanatec

Le meilleur volant milieu de gamme

3

Thrustmaster T300RS

Test et avis du volant Thrustmaster T300 RS

Le meilleur volant entrée de gamme

Même si la genèse du sim-racing était sur PC, il indéniable que les consoles de jeux (Playstation et Xbox) ont grandement aidé à la montée en popularité de la discipline. Avec des licences généralistes comme Gran Turismo et Forza, il est devenu assez facile de faire du sim-racing chez-soi, sans pour autant exploser son budget.

La PS4 est une console célèbre qui s’est très bien vendue. Avec plus de 115 millions d’unités écoulées à travers le monde durant sa carrière, il faut dire que le marché des périphériques pour la PS4 est juteux, très juteux même.

Le sim-racing est une discipline qui a vu le jour il y a plus de 20 ans. Comme vous et moi, il y a des millions de fans de cette discipline, tout comme de fans de sports autos et de jeux vidéos. J’ai grandi avec des licences comme Need For Speed, Gran Turismo, WRC, etc., des titres qui ont marqué ma jeunesse et qui ont également forgé ma passion pour le sim-racing.

Pour faire convenablement du sim-racing, il faut se monter un setup. Les plus simples comprennent un volant, une base et un pédalier. Et pour les plus avancés vous avez en plus un levier de vitesses, un frein à main, de multiples écrans et un cockpit. Comme vous devez vous en douter, chaque setup est unique en termes de périphériques. Il faut savoir que tous les volants sim-racing ne sont pas identiques, de même que les bases, les pédaliers, etc.

Pour moi, l’élément le plus important de tout setup est le volant. C’est grâce à lui qu’on peut contrôler les trajectoires de la voiture, ressentir les vibreurs, le retour de force (pour la base), etc. C’est un élément clé de l’immersion en sim-racing, et c’est d’ailleurs le périphérique que vous devez avoir en premier, en plus du pédalier bien sûr.

Sur PC, les volants ne manquent pas, et ce depuis la fin des années 90 et le début des années 2000. Mais sur console, ce n’était pas la même chose. Il a fallu du temps pour que les périphériques sim-racing se démocratisent sur les consoles de jeux (Xbox et Playstation), notamment grâce à des acteurs comme Logitech et Thrustmaster.

Dans cet article, je vais vous présenter les meilleurs volants disponibles actuellement pour la PS4 en fonction de trois gammes (entrée, milieu et haut). Je vais également vous parler des éléments à prendre en considération lors du choix d’un volant.

Les meilleurs volants PS4 d’entrée de gamme pour moins de 400 €

Le Logitech G29

Test et avis du volant Logitech G29 bundle

Avantages :

  • Bundle complet pour un bon prix
  • Beau design
  • Facile à prendre en main

Inconvénients :

  • Retour de force non linéaire

Je commence par un très bon volant Logitech compatible avec la PS4, le G29. Ce périphérique se veut d’entrée de gamme avec un très bon rapport qualité-prix. Le bundle comprend la roue, le pédalier et la base pour moins de 300 € la plupart du temps.

Même si ce volant vise les sim-raceurs débutants, Logitech n’a pas lésiné sur les matériaux. Ce périphérique utilise de l’aluminium et du métal pour la structure de la roue et du pédalier, ce qui lui confère solidité et une meilleure immersion en sim-racing. La roue est à fond plat, et niveau design, moi j’adore.

L’ergonomie du G29 est excellente même si la roue ne fait que 28 cm de diamètre. C’est un poil petit, mais ne posera aucun problème en conduite. Sur le volant, vous avez tous les boutons des manettes PS4 positionnés de façon à ce qu’ils ne soient pas trop loin de vos mains, de même que les palettes.

Comme je l’ai dit, ce bundle comprend aussi un pédalier qui est d’assez bonne qualité. Construit en métal, ce périphérique est solide et vous fournira d’assez bonnes sensations. Les pédales sont équipées de ressorts (Load Cell) afin de fournir des retours de force, surtout pour le frein. Dans l’absolue, c’est correct, même si les réglages ne sont pas extras. Mais bon, pour moins de 300 € il ne faut pas non plus s’attendre à une révolution.

Concernant la base, celle-ci utilise 2 moteurs avec un système d’engrenage pour produire le retour de force. C’est ce qui se fait de mieux sur cette gamme, même si Thrustmaster propose un système moins bon sur certains de ses volants. Le seul point faible de cette base c’est son retour de force qui n’est pas linéaire : parfois c’est bien dosé, et parfois c’est brusque.

En ce qui me concerne, le Logitech G29 est un excellent volant pour débuter le sim-racing, ou bien pour en faire en tant qu’amateur. Vous avez tout ce qu’il vous faut pour débuter cette discipline, et pour pas cher non plus. Moi, je valide en tout cas.

Lire mon avis complet sur le Logitech G29.

Le Thrustmaster T300RS

Test et avis du volant Thrustmaster T300 RS

Avantages :

  • Compatible avec la PS5
  • Moteur Brushless de bonne qualité
  • Excellente qualité de fabrication

Inconvénients :

  • Pédalier en plastique

Le Thrustmaster T300RS est, théoriquement, un volant de milieu de gamme si on croit le fabricant. Cependant, je préfère l’ajouter ici sur ce classement, car il n’y a que le T150 qui est considéré comme entrée de gamme, et ce dernier n’est pas du tout un bon choix en ce qui me concerne.

Alors, le T300RS est un excellent volant pour son prix (dans les 400 €), et inclut un volant, une base et un pédalier. La base utilise un moteur Brushless pour produire le retour de force, et c’est assez bien en ce qui me concerne. Contrairement au G29 et son retour de force qui peut être non linéaire parfois, celui du T300RS est très bien.

La roue est ronde, avec un diamètre de 28 cm. Encore, je trouve cela un peu petit, mais ça ne change rien à l’ergonomie qui est excellente. Les boutons (au nombre de 13) sont très bien placés, de même que les palettes. Vous n’aurez aucun problème à prendre en main ce volant pour faire du sim-racing en amateur ou en débutant.

La base de ce volant fournie un retour de force fluide pour faire du sim-racing. C’est linéaire, sans à-coup et surtout réaliste. J’ai bien aimé l’utiliser durant mes sessions de sim-racing, et pourtant j’ai pris l’habitude des Direct Drive de chez Fanatec. Certes, ce n’est pas le même degré d’immersion, mais c’est assez bon pour faire du sim-racing tous les jours.

Je passe maintenant au point faible de ce volant : son pédalier. Pour faire simple : tout le budget est parti sur le moteur et la roue, et il n’en reste rien pour le pédalier. Sa structure est en plastique avec 2 pédales seulement. Je vous conseille de prendre un autre pédalier si vous comptez faire du sim-racing assez régulièrement, car celui du T300RS est vraiment mauvais, et je suis gentil avec. Chez Thrustmaster, vous en trouverez des pelles de pédaliers, sinon vous avez le T300RS GT, qui est exactement le même volant avec un pédalier de meilleure qualité. Evidemment, ce modèle, le T300RS GT, est plus cher que le normal, donc c’est à vous de voir.

Honnêtement, j’aime bien ce volant pour faire du sim-racing en amateur. Il n’est pas vraiment cher, vous offre une bonne expérience de conduite et surtout une excellente immersion. Tâchez seulement de l’acquérir lorsqu’il est en promo, sinon son prix dépasse les 400 €.

Lire mon avis complet sur le Thrustmaster T300 RS.

Les meilleurs volants PS4 de milieu de gamme (moins de 800 €)

Le Logitech G923 Trueforce

Test et avis du volant Logitech G923: bundle avec pedalier

Avantages :

  • Bon rapport qualité-prix
  • Bonne qualité de fabrication

Inconvénients :

  • Le système Trueforce n’est pas au point

Le G923 est, en réalité, une grande amélioration des volants G29 et G920. Le dernier volant de Logitech reprend les mêmes bases que ses prédécesseurs, mais en y ajoutant de nouvelles technologies et surtout une plus grande compatibilité.

Si vous ne le saviez pas, Logitech faisait deux volants, identiques certes, mais compatibles pour chaque console. Le G29 pour les Playstation, et le G920 pour les Xbox. Avec le G923, c’est un seul volant pour ces deux plateformes. Ça simplifie l’achat et la fabrication. Mais les changements ne s’arrêtent pas là. Le G923 intègre une nouvelle technologie concoctée par Logitech, il s’agit de Trueforce. Cette techno permet, en théorie, de fournir une meilleure immersion au joueur en se connectant directement au moteur physique du jeu pour en récupérer des informations et les transmettre via le volant.

Par exemple, si vous roulez sur un vibreur, vous allez non seulement l’entendre, mais aussi le volant vibrera de droite à gauche, comme dans la réalité. Cependant, ce système n’est qu’à ses débuts et c’est assez réaliste quand ça marche.

Niveau design, le G923 ressemble aux volants qu’il remplace, avec une roue qui fait 28 cm de diamètre et une construction entièrement métallique. Franchement, c’est très beau et le volant se prend très bien en main. Logitech a également ajouté un RevLED au volant, de même qu’une fonction Launch Control, ce qui est très prisé de nos jours.

Je passe rapidement sur l’ergonomie de ce volant qui est excellente, tout comme l’était celle de ses prédécesseurs. Tout est au bon endroit, facilement accessible. Aussi, le pédalier est de meilleure qualité que celui du G29. Les ressorts sont robustes, ce qui vous procurera de meilleures sensations de conduite.

Dans l’ensemble, c’est un grand pas en avant pour Logitech, et surtout pour les sim-raceurs. Le G923 est un excellent volant que je recommande principalement aux amateurs et fans de la discipline. Si vous débutez en sim-racing, je vous conseille plutôt le G29 ou le G920, qui sont à la fois moins chers et vous raviront à merveille.

Lire mon avis complet sur le Logitech G923.

Le Fanatec Gran Turismo DD Pro 5 nm

Test et avis du volant Fanatec Gran Turismo DD Pro

Avantages :

  • Moteur Direct Drive de 5 nm
  • Licence officielle Gran Turismo
  • Excellente qualité de fabrication

Inconvénients :

  • Quick Release en plastique

Fanatec est une marque très connue en sim-racing pour proposer des périphériques d’excellente qualité de fabrication et surtout destinés aux fans de la discipline, et même à des pilotes professionnels. Même si Fanatec a fait ses débuts sur PC, la marque allemande a vite ajouté la compatibilité consoles à son catalogue afin d’attirer une plus vaste clientèle.

Le Gran Turismo DD Pro est un volant fabriqué en partenariat avec Sony en licence officielle. La roue fait 28 cm de diamètre, ce qui lui donne un aspect très compact. De plus, elle dispose d’un fond plat, ce qui fera le bonheur de nombreux sim-raceurs. Le design est tout simplement sublime, avec des matériaux nobles comme l’aluminium.

Le bundle comprend le volant, la base DD et un pédalier. La base, qui est la CSL DD de 5 nm, est excellente et surtout robuste. C’est une technologie maîtrisée par Fanatec, donc pas de soucis à se faire sur ce point. Le pédalier est en métal lui aussi, donnant de bonnes sensations au pilote grâce au Load Cell des pédales.

L’ergonomie de ce volant est excellente, avec une concentration des boutons aux bords de la roue et des palettes à l’arrière, qui sont, d’ailleurs, un peu petites à mon goût. Vous avez aussi un RevLED sur le volant, très pratique pour savoir quand passer les rapports en mode manuel.

Honnêtement, c’est un volant presque parfait pour la PS4, et la PS5 aussi, si ce n’était pas son Quick Release en plastique. Le QR 1 Lite est connu pour avoir une zone morte de quelques degrés lorsque vous tournez le volant, de même que des déconnexions un peu trop fréquentes lors de coup de volant agressif.

Côté prix, les fans de Fanatec savent que les produits de la marque ne sont pas donnés. Comptez 700 € pour ce bundle en version DD 5 nm, ce qui est correct à mon avis, et 850 € en version DD 8 nm. Personnellement, je vous conseille la version 5 nm si vous vous souhaitez utiliser le Quick Release en plastique. Si vous optez pour le QR en métal, la version 8 nm est envisageable. Sinon, en configuration standard, ce volant est excellent, presque parfait.

Lire mon avis complet sur le Fanatec GT DD Pro.

Les meilleurs volants PS4 haut de gamme (plus de 1000 €)

Le Logitech G Pro Wheel

Test et avis du volant Logitech G Pro Racing Wheel

Avantages :

  • Direct Drive de 11 nm
  • Très bonne qualité de fabrication
  • Volant avec Quick Release

Inconvénients :

  • Prix un peu élevé

Par le passé, Logitech était principalement présent sur l’entrée et le milieu de gamme, mais le fabricant souhaite changer cela en proposant une gamme de produits qui ira titiller Fanatec, les G Pro.

Alors, le G Pro Wheel est le premier volant de Logitech en Direct Drive avec un retour de force de 11 nm. En ce qui me concerne, c’est un excellent début, surtout quand on sait qu’il n’y a pas de réel concurrent sur le même niveau de performance. Face à Logitech, vous avez du Fanatec avec son CSL DD de 8 nm et du Moza avec sa base R9 de 9 nm, qui fournissent tous les deux moins de couple.

Le design du G Pro Wheel est sublime, pratiquement tout en noir avec seulement la structure de la roue en aluminium anodisé. Moi j’adore. Ce volant est disponible en 2 versions, dont une pour la PS4/PS5 avec tous les boutons des consoles superbement bien placés. Autre point positif, le G Pro Wheel intègre 4 palettes attachées au volant, ce qui sera très utile pour le Launch Control, etc. Aussi, la gamme G Pro fait enfin appel à un Quick Release pour son volant, ce qui porte à croire que Logitech nous prépare toute une série de volants utilisant ce système. C’est un très gros plus pour moi.

Et maintenant, j’aborde le prix. Affiché à 1100 €, le G Pro Wheel est un peu cher à mon goût, surtout qu’il est vendu en bundle volant + base. Certes, le Direct Drive fait 11 nm de couple, mais c’est la première fois que Logitech utilise cette technologie, et seul l’avenir nous dira si celle-ci est fiable ou non. Si le bundle était vendu avec le pédalier G Pro (qui fait presque 400 € à lui seul), je recommanderais ce volant sans aucune hésitation. Mais 1100 € pour la base et le volant, je trouve que c’est un peu cher, surtout si on le compare à ce qui suit.

Le Fanatec Clubsport Racing Wheel F1

Avis sur Le Clubsport Racing wheel F1 de Fanatec pour le Sim Racing

Avantages :

  • Fabrication premium
  • Licence F1
  • Très configurable

Inconvénients :

  • Difficile à prendre en main
  • Prix très prémium

Je termine avec le meilleur bundle Fanatec (base+volant) si vous êtes un fan de F1 : le Clubsport Racing Wheel F1. Pour la faire courte, ce bundle est tout simplement parfait. Un peu difficile à prendre en main, mais parfait dans les moindres détails.

Alors, la roue est en carbone forgé bleu, avec un diamètre de 27 cm. Franchement, c’est vraiment petit, surtout si on le compare à d’autres volants du fabricant allemand. Sur la roue, vous avez 11 boutons, des switches, 2 thumb encoders, un RevLED, un écran OLED et 6 palettes, dont 2 analogues. C’est tout simplement le paradis des sim-raceurs, surtout ceux qui veulent tout paramétrer.

La base de ce volant est une DD+ de 15 nm, ce qui est pas mal du tout. Vous allez pouvoir ressentir tout ce que fait le véhicule avec force et surtout précision. Fanatec sait y faire avec les bases Direct Drive, et le Clubsport Racing Wheel F1 en est la preuve ultime.

Ce bundle est clairement destiné aux fans hardcores de la discipline, même s’il est un peu difficile à prendre en main au début. Son seul point faible, c’est le prix. Affiché à presque 1300 €, ce bundle est ultra prémium, surtout quand on sait que vous n’aurez que la roue et la base DD+ de 15 nm. Mais honnêtement, je préfère largement ajouter 200 € que de prendre le G Pro Wheel.

Les différentes gammes de volants pour PS4

Actuellement sur le marché sim-racing, tous les périphériques sont répartis en 3 gammes principales, à savoir l’entrée, le milieu et le haut de gamme. Certaines marques sont présentes sur ces 3 gammes comme Logitech récemment, tandis que d’autres se focalisent sur le milieu et le haut de gamme comme Fanatec.

L’entrée de gamme

L’entrée de gamme des volants pour PS4 se distingue principalement par 2 marques : Logitech et Thrustmaster. Le but de cette gamme est de proposer des produits pas chers, qui inciteront les gens à commencer le sim-racing. Et en ce qui me concerne c’est logique, car vous n’allez pas vous attendre qu’une personne lambda débourse plus de 1000 € dans un setup alors qu’elle n’y connaît rien en sim-racing.

Typiquement, les volants d’entrée de gamme sont sous forme de bundle, avec un volant attaché à une base et un pédalier. Sur les volants, vous trouvez tous les boutons de la console compatible (PS4 dans notre cas), plus des palettes. Ces volants sont simples, il ne faut pas se mentir, et coûtent pas chers non plus, avec des prix qui sont typiquement en dessous de 300 € pour les plus populaires. Vu qu’on est sur des périphériques d’entrée de gamme, les technologies de retour de force de la base sont souvent sous forme de moteurs à engrenages ou à courroies.

Ces technologies sont correctes et fournissent un retour de force assez flou, avec souvent des zones mortes au niveau du centre. Les volants quant à eux sont souvent d’assez bonne qualité et relativement solides si vous faites vos courses chez des marques connues comme Logitech. Et concernant les pédaliers, eh bien c’est de l’ultra simple. Les configs sont souvent en 3 pédales, parfois 2, avec des ressorts en guise de résistance.

Dans l’ensemble, les volants d’entrée de gamme sim-racing sont là juste pour savoir si vous souhaitez continuer dans cette discipline ou non, ou bien si vous voulez en faire chaque dimanche sans trop exploser votre portefeuille.

Le milieu de gamme

Cette gamme est certainement la plus populaire dans le monde du sim-racing, surtout avec des acteurs comme Fanatec. Les volants sim-racing milieu de gamme sont bien meilleurs que ceux d’entrée de gamme, et en plusieurs points.

Premièrement, la qualité de fabrication est nettement supérieure. Vous avez l’utilisation de matériaux nobles comme l’aluminium, le cuir, l’Alcantara même. Typiquement, ces volants sont conçus en partenariat avec des marques comme BMW, McLaren, Porsche afin de donner des répliques officielles très bien fabriquées.

Ces volants ont accès à de meilleures technologies, comme les palettes magnétiques, les écrans OLED, les RevLED, les Quick Release, les bases Direct Drive, etc. Pour moi, c’est la gamme où il faut faire ses courses si vous êtes un amateur ou un fan de sim-racing.

Sur cette gamme, et surtout avec des marques comme Fanatec, on commence à voir une certaine segmentation des produits. Cela veut dire que vous aurez des volants, des bases et des pédaliers vendus séparément. La vision derrière cette pratique est la customisation des setups avec les périphériques qui vous plaisent le plus, et cela est très présent chez le fabricant allemand Fanatec.

Concernant la fourchette de prix pour les setups milieu de gamme, il faut compter entre 500 et 1000 € pour avoir toute la panoplie (volant, base et pédalier). C’est nettement plus cher que l’entrée de gamme (3 fois plus dans certains cas), mais l’immersion en est supérieurement meilleure.

Le haut de gamme

Ici, c’est la cour des grands, et sur la PS4, c’est principalement Fanatec qui domine le jeu. Sur cette gamme, vous avez des périphériques d’excellente qualité qui utilisent des matériaux comme la fibre de carbone, l’aluminium, l’Alcantara, et souvent en répliques officielles de volant de course.

Pour les bases, les technologies sont exclusivement en Direct Drive, avec un retour de force qui peut aller jusqu’à 25 nm. Je peux vous garantir que l’immersion est au rendez-vous. Ces volants possèdent aussi de nombreuses fonctionnalités, comme la vibration, les écrans OLED avec des tonnes d’informations, des hubs de boutons, 4 ou 6 palettes, dont 2 analogues afin de contrôler le Launch Control, etc.

Personnellement, j’adore le haut de gamme des volants, car vous avez de meilleures sensations de conduite, de même que l’immersion. Mais, souvent, le prix de ces périphériques fait obstacle à de nombreux sim-raceurs qui souhaitent améliorer leur setup. Pour faire simple, le haut de gamme des volants sim-racing commence à au moins 1000 €, pour aller titiller les 2000 €.

Lequel choisir ?

  • Budget. Comme pour les autres périphériques, vous devez vous fixer un budget pour un volant. Même si nous avons vu plusieurs options en bundle, certains fabricants, comme Fanatec, proposent un large catalogue de volants seuls pour la PS4.
  • Disponibilité. Certaines marques ne sont disponibles que via leur store en ligne (Fanatec entre autres). Si vous voulez voir un volant avant de l’acheter, vous devez prendre ça en considération.
  • Compatibilité. Je vous conseille de choisir un volant compatible à la fois sur PS4 et sur PS5 afin d’avoir un produit qui vous servira sur plusieurs années. Même si nous avons actuellement des titres compatibles sur PS4, ça ne sera pas le cas d’ici quelques temps.