1

Fanatec Clubsport V2.5

Test et avis du volant Fanatec clubsport formula V2.5

Le meilleur volant haut de gamme

2

Fanatec
CSL Elite

Test et avis du volant fanatec CSL ELITE

Le meilleur volant milieu de gamme

3

Thrustmaster T150 RS

Test et Avis du volant Thrustmaster T150 RS

Le meilleur volant entrée de gamme

Le sim-racing a pris beaucoup d’ampleur ces dernières années, surtout avec l’avènement des setups cockpits et de l’exploitation de cette discipline par les teams de course automobile. Tout comme les pilotes d’avions de ligne et de chasse, les pilotes de course s’entraînent désormais sur simulateurs, en utilisant le plus souvent des périphériques grand public. Oui, vous avez bien lu : des pilotes F2, GT, etc. s’entraînent avec des volants que vous pouvez acheter en ligne. Ils ne le font pas avec du Thrustmaster ou du Logitech, mais avec des produits permettant une meilleure immersion.

J’ai débuté le sim-racing il y a de nombreuses années, et tout comme vous, j’étais perdu dans le choix des périphériques. Entre volants, pédaliers, technologies de bases, leviers de vitesses, tout est là pour dissuader les plus persévérants, et je sais de quoi je parle.

L’univers du sim-racing est devenu récemment un océan de périphériques, dont il est très facile de s’y perdre sans un peu d’aide. Dans cet article, je vais vous présenter les meilleurs volants sim-racing sur le marché, en essayant de toucher toutes les bourses pour ne pas faire de jaloux.

Les volants d’entrée de gamme

Commençons par des volants dits d’entrée de gamme. Ces volants sont le plus souvent vendus en bundle base + volant et pédalier, et c’est Logitech et Thrustmaster qui dominent ce segment. Je ne vais pas aborder les roues seules, car il vous faut impérativement une base pour l’utiliser, et sur ce segment, c’est tout simplement impossible d’avoir un bon périphérique sim-racing pour moins de 200 €.

Le Thrustmaster Ferrari 458 Spider

Test et Avis du volant Thrustmaster Ferrari 458 Spider

Avantages :

  • Excellent pour les débutants
  • Prix très attractif

Inconvénients :

  • La qualité n’est pas au rendez-vous
  • Sensations de conduite médiocres

Le Thrustmaster Ferrari 458 Spider peut être considéré comme un volant d’entrée, voire bas de gamme. Sa construction en plastique lui permet d’avoir un prix d’achat d’à peine 110 €. Pour faire la comparaison, vous pouvez avoir des manettes plus chères que ce Thrustmater, et ça en dit long.

Niveau qualité de fabrication, c’est limite un jouet pour enfants pour être franc. Rien ne va sur ce volant, et je me demande d’ailleurs pourquoi le fabricant le commercialise. La roue est jolie avec son rouge et noir et le logo Ferrari au milieu, mais c’est tout.

Les sensations de conduite ont été mises à l’écart lors de la conception de ce volant. Pourquoi ? Pour la simple raison qu’il n’y a pas de retour de force, voilà. Le volant utilise un système de ressort ou un truc du genre pour repositionner la roue au centre, et cela lui donne un semblant de résistance.

Honnêtement, si vous voulez essayer le sim-racing pour vraiment pas cher, le Thrustmaster Ferrari 458 Spider peut être considéré. Mais si j’étais vous, je prendrais un autre volant de bien meilleure qualité que celui-là. Et pour ceux que ça intéresse, il est compatible sur PC et sur Xbox.

Je l’ai mis sur cette liste uniquement pour son prix qui est souvent aux alentours de 100 €, et que c’est un moyen correct d’entrer dans la discipline.

Lire mon avis complet sur le Thrustmaster Ferrari 458 Spider.

Le Thrustmaster T150 RS

Test et Avis du volant Thrustmaster T150 RS

Avantages :

  • Bonne sensation pour les débutants/amateurs
  • Retour de force
  • Prix attractif

Inconvénients :

  • Pédalier fragile

En ce qui me concerne, je choisirais le Thrustmaster T150 RS pour débuter en sim-racing. C’est un excellent volant pour le prix, surtout avec ce qui vient avec.

Le bundle comprend un volant attaché à une base et un pédalier qui est de qualité à moitié douteuse. Contrairement au Ferrari 458 Spider, le T150 RS possède un retour de force à courroie et engrenage. Ce n’est pas la meilleure des technologies pour le ressenti et les sensations, mais c’est ce qui se fait de mieux dans les 200 €.

Ce volant est compatible avec les consoles de Sony, utilise beaucoup de plastique pour sa construction et est correct pour débuter en sim-racing. La roue fait 28 cm de diamètre, et la prise en main est bonne, même si le « cuir » colle un peu trop à mon goût.

Les palettes sont intégrées, en plastique aussi, mais c’est un plus pour les débutants. Vous n’aurez donc pas à vous procurer un levier de vitesse pour augmenter l’immersion. Concernant le pédalier, il est lui aussi en plastique et est vraiment cheap. N’essayez surtout pas de faire de gros freinage avec, au risque de vous retrouver avec une seule pédale fonctionnelle. Moi, j’aime pas, et j’ai peur de le casser à chaque utilisation.

Niveau sensation et ressenti, c’est correct, sans plus. Il y a un retour de force, une résistance, mais pas des masses. Encore, pour le prix, ça se comprend, et ça se pardonne aussi.

Lire mon avis complet sur le Thrustmaster T150.

Les volants milieu de gamme

On passe maintenant aux volants du milieu de gamme, avec des prix entre 300 et 400, parfois 500 € pour certains modèles qui commencent à toucher le haut de gamme. Je sais que c’est un peu cher pour une partie des gens, mais le milieu de gamme des volants sim-racing est composé de bases en entraînement direct ou par courroie, toujours, en fonction de votre budget.

Le Fanatec CSL Elite

Test et avis du volant fanatec CSL ELITE

Avantages :

  • Bon retour de force et excellentes sensations
  • Superbe qualité de fabrication

Inconvénients :

  • Pratiquement aucun

Fanatec est une marque connue pour proposer des produits de très bonne qualité, et est considérée par plusieurs, moi y compris, comme la meilleure en sim-racing. Fort de plus de 20 ans d’expérience dans le game, le fabricant allemand a toujours été un pionnier dans les technologies de la discipline.

Le catalogue de volants de Fanatec est juste énorme, avec des produits pour toutes les bourses et toutes les plateformes. L’un de ses périphériques, le CSL Elite, est considéré comme le meilleur pour le prix.

Ce volant a un design très appréciable et le diamètre de la roue fait 30 cm, comme pour la plupart des volants de voitures. Un point en plus pour le réalisme. Sa construction est faite en l’aluminium, ce qui lui donne robustesse et un look premium.

Les fans de passage de vitesse seront ravis d’apprendre que le CSL Elite intègre deux palettes au volant utilisant la technologie Snapdome de Fanatec. Même si la gamme CSL est, en réalité, l’entrée de gamme du fabricant allemand, ce dernier, et c’est que j’aime chez lui, intègre des technologies issues des gammes bien plus au-dessus, comme la Clubsport.

Grâce à cela, vous avez un servomoteur en DirectForce qui permet d’avoir d’incroyables sensations de conduite et un retour de force digne d’une base haut de gamme, sans pour autant se ruiner. Les fans de sim-racing savent que les produits Fanatec sont chers, et c’est un peu le cas du CSL Elite. Affiché à presque 400 €, vous n’avez que la base et le volant, et ce dernier peut être remplacé facilement grâce au système Quick Release. Ce n’est pas donné, mais au moins vous avez un produit de qualité pour faire du sim-racing pendant de nombreuses années.

Le CLS Elite est un volant que je recommande pour tous les débutants en sim-racing, de même que pour les fans de la discipline.

Le Logitech G923

Test et avis du volant Logitech G923

Avantage :

  • Bundle avec pédalier et volant
  • Bonne finition et qualité de fabrication
  • Sensation correcte

Inconvénients :

  • De petites zones mortes

Le G923 est un très bon bundle volant + pédalier pour 350 – 400 € (en fonction du revendeur), du moins pour ceux qui veulent se lancer dans la discipline. Se basant sur les mécanismes et la même sauce que les volants G29 et G920, c’est-à-dire un retour de force par engrenage et un prix très attractif, le G923 est sur le bon chemin pour devenir le bestseller de Logitech, du moins sur le milieu de gamme.

La finition est bonne avec du cuir et de l’aluminium sur la roue, et de l’acier sur la colonne de direction. Pour ceux qui pensent que ce volant n’est pas solide, Logitech a prouvé le contraire avec les matériaux utilisés.

Contrairement au CLS Elite qui est vendu pratiquement au même prix, le G923 est livré en bundle avec un pédalier de bonne qualité. La technologie de ce périphérique est en Load Cell, avec des ressorts sensibles afin de simuler le freinage d’une voiture. En réalité, il y a des sensations, mais ce n’est pas au même niveau que d’autres systèmes de freinage comme hydraulique par exemple. Mais, c’est tout à fait correct pour le prix, ne vous méprenez pas.

Logitech a bien fait d’ajouter un RevLED sur ce volant, juste au-dessus de son centre. C’est très pratique pour voir le régime moteur, surtout si vous êtes fans des passages manuels des rapports avec les palettes. Autre point positif, c’est la compatibilité de ce volant. Le G923 fonctionnera sur toutes les plateformes, à savoir PC, Xbox One/Series, PS4/5. Si vous voulez faire du sim-racing, vous êtes servi avec cela.

Pour à peine 400 €, franchement, c’est un bon volant, surtout quand on sait qu’il est livré avec un pédalier. Ne vous attendez pas à ressentir des sensations comme dans une voiture de course, mais c’est excellent pour le prix. J’ai bien aimé l’utiliser, et c’est d’ailleurs le cas de tous les produits Logitech. En ce qui me concerne, je le recommande pour les budgets limités.

Lire mon avis complet sur le Logitech G923.

Les volants haut de gamme

Passons maintenant aux volants sim-racing haut de gamme, ceux qui rendront floue la frontière entre simu et véritable course. Avec les volants que je vais vous présenter, vous ne saurez pas si vous êtes en train de faire du sim-racing, ou bien des séances d’entraînement sur l’Enfer Vert.

Sur cette gamme de volants, vous ne trouverez pas de bundle avec pédaliers. Ça sera exclusivement des roues et des bases, car ceux qui font leurs courses à ce niveau sont à la recherche de produits prémiums, voire ultra prémiums.

Le Fanatec Podium F1

Test et avis sur le volant Fanatec Podium Racing Wheel F1

Avantages :

  • Licence officielle F1
  • Fibre de carbone
  • Retour de force élevé

Inconvénients :

  • Prix élevé
  • Difficile à prendre en main, surtout pour les débutants

Le Fanatec Podium F1 est le volant haut de gamme du fabricant allemand. Sur toute sa gamme, il n’y a pas mieux. Le diamètre de la roue est de 27 cm, comme le sont les volants de course, ce qui ajoute une couche supplémentaire de réalisme.

Le bundle est livré avec sa base en Direct Drive 2 qui propose un couple de maxi de 20 nm, ce qui est énorme pour un périphérique sim-racing destiné au grand public. Certes, des Simucube peuvent aller plus haut, dans les 25 nm, mais les périphériques de cette marque sont principalement destinés pour les pilotes de courses, et leur prix l’est aussi.

Sur le Podium F1, vous avez une floppé de boutons et de switches, vous permettant de tout contrôler avec précision. Entre Launch Control, Traction Control, Dual Clutch, tout se fait via le volant ou bien le logiciel de Fanatec. C’est un écosystème très complet, et très performant.

Les palettes du Podium F1 sont magnétiques, évidemment, et vous offriront un haut degré d’intensité en faisant du sim-racing. Les seuls points faibles de ce volant, mis à part le prix bien sûr, c’est son ergonomie et sa prise en main. La forme du volant est déroutante pour les débutants en sim-racing, de même que sa prise en main, surtout avec les boutons et les switches.

Il vous faudra du temps pour vous y adapter, même si vous avez un peu d’expérience en sim-racing. Néanmoins, vous n’allez certainement pas acheter ce volant si vous voulez vous faire un premier setup. Affiché à presque 1800 €, le Podium F1 est un volant très cher, mais il est souvent en promo à 1300 €, si vous arrivez à en trouver en stock bien sûr.

Dernier point, la compatibilité. Le Podium F1 fonctionne sur toutes les plateformes, à savoir PC, Xbox et Playstation. Donc, tous les fans de sim-racing pourront utiliser ce magnifique volant.

Lire mon avis complet sur le Fanatec Podium F1.

Le Fanatec Podium Racing Wheel Formula en version 25 nm

Test et avis du volant Fanatec Podium Racing wheel formula 25 nm

Avantages :

  • Excellent ressenti et qualité de fabrication
  • Retour de force de 25 nm
  • Bundle avec roue et base

Inconvénients :

  • Prix ultra prémium

Passons maintenant à un autre produit prémium proposé par Fanatec, le Podium Formula en 25 nm. Comme son nom l’indique, ce volant est livré avec une base qui développe 25 nm de couple, ce qui est encore plus immersif que les 20 nm du Podium F1 que nous venons de voir.

Techniquement, ce bundle reprend des pièces du catalogue Fanatec, à savoir le volant ClubSport Steering Wheel Formula V2.5 X, le Podium Advanced Paddle Module et le Podium Wheel Base DD2, et le tout est proposé à plus de 2000 €. Pour ceux qui peuvent se permettre un tel périphérique, je vous invite à continuer la lecture.

L’ergonomie de la roue est superbe, et je dirais qu’elle se prend mieux en main que celle du Podium F1. Au menu, fibre de carbone pour la construction et aluminium pour la base et les palettes. En parlant de celles-ci, vous en avez 6, dont 2 analogues. Ces dernières vous permettront de contrôler le Launch Control, l’embrayage et pleins d’autres paramètres. Ce volant est clairement destiné aux professionnels du sim-racing.

Le volant possède un petit écran au centre qui permet d’afficher des données essentielles de la voiture, de même que la configuration des boutons. Au-dessus de l’écran, vous avez le RevLED pour le compte tours.

Si la roue n’est pas à votre goût et que vous préférez une autre qui soit ronde ou à fond plat, vous avez la possibilité de la changer grâce au Quick Release de Fanatec. D’ailleurs, le QR livré avec le Podium Formula est entièrement en métal, chose à laquelle on s’attend dans du haut de gamme. Donc, pas de zones mortes durant son utilisation. C’est soudé à la base.

En ce qui me concerne, c’est l’ultime volant sim-racing en cette config avec les 25 nm de couple, et Fanatec a montré à la concurrence, notamment Simucube, qu’elle est encore dans le game, et que ça ne risque pas de changer.

Lire mon avis complet sur le Fanatec ClubSport Formula V2.5.

Les composants d’un volant sim-racing

Avant de vous présenter les meilleurs volant que je considère pour le sim-racing, je me dois d’aborder un sujet important : les composants d’un volant. En fonction de la gamme que vous visez, vous aurez des périphériques avec volant + base formant une seule pièce, et vous aurez aussi des volants et des bases séparées.

Volant et base en une seule pièce

Cette gamme de périphériques est très populaire en sim-racing, surtout pour les débutants qui ne souhaitent pas investir beaucoup d’argent et de temps dans un setup. A vrai dire, un combo base + volant est adéquat pour les joueurs sur consoles avec Forza ou Gran Turismo, du moins, c’est ce que je pense.

Typiquement, ces combos, ou bundles, sont disponibles à des prix qui tournent dans les 100 à 200 €, avec même des pédaliers pour certains modèles. Evidemment, les sensations sont basiques du fait des technologies des moteurs pour le retour de force, et ces volants ne servent que pour les débutants voulant passer quelques heures par semaine à faire du sim-racing.

Volant et base séparée

En ce qui me concerne, c’est là que commence le sim-racing, avec le milieu et le haut de gamme. Le principe est simple : vous avez une base avec son moteur (soit en entraînement direct soit par courroie) et un volant qui peut s’y attacher grâce à un système Quick Release.

Afin de bien cerner tous les volants sim-racing que vous pouvez choisir, je vais vous présenter 3 gammes de produits dans la discipline. En réalité, il existe 4 gammes de périphériques sim-racing, mais la dernière est essentiellement destinée aux pilotes de course (le haut de gamme professionnel).

Lequel choisir ?

Alors, choisir un volant pour faire sim-racing dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • La plateforme. Il faut choisir un volant compatible avec la plateforme sur laquelle vous êtes. Par exemple, sur le très haut de gamme, vous allez trouver des volants qui ne fonctionnent que sur PC, et c’est un des premiers éléments à prendre en compte.
  • Le budget. Pour les débutants en sim-racing, je conseille un budget de 300 à 400 €, et si possible un bundle avec volant, base et pédalier. Dites-vous que plus vous montez en gamme, plus le prix augmentera, tout en ayant moins de périphériques pour son argent.
  • La disponibilité. Les volants Fanatec et Simucube, par exemple, ne sont disponibles que sur les stores des deux marques. Il n’y a pas de revendeurs physiques pour Fanatec, et vous ne pourrez donc pas voir les volants, ni les essayez, avant de les acheter. Toutefois, je vous rappelle que les produits de ces marques sont excellents, donc pas de risque là-dessus.
  • L’ergonomie. D’office, certains volants ne se prennent pas bien en main, surtout pour un débutant. Nous avons pris l’habitude des roues rondes, et faire du sim-racing sur une de forme rectangulaire peut dérouter de nombreuses personnes. C’est pour ça qu’il faut choisir un volant avec lequel vous vous sentez bien.
  • L’écosystème. Ce point dépend de votre envie à faire du sim-racing. Si vous voulez percer dans cette discipline, je vous conseille de rester sur un seul écosystème (les produits de la même marque) pour éviter des problèmes de compatibilités. Avoir que du Fanatec fonctionne mieux que d’avoir du Logitech et du Fanatec par exemple.

Conclusion

Les volants sont des périphériques essentiels à tout setup sim-racing. Ce sont eux qui vous connectent au jeu, tout en vous transmettant du feedback sur ce que votre voiture fait. En choisir un est une chose essentielle à faire, surtout pour les débutants en sim-racing.

L’élément à prendre en considération en premier est à quel point vous voulez vous investir en sim-racing. Si c’est pour faire quelques courses le dimanche après-midi, tablez sur un setup d’entrée de gamme, voire milieu de gamme. Mais si vous êtes passionné par cela, il vaut mieux toucher le haut de gamme avec le temps.

N’hésitez pas à découvrir nos classements par plateforme, marque ou type pour faire votre choix :

Les meilleurs volants par plateforme

Les meilleurs volants par marque

Les meilleurs volants par type